Un peu d’histoire :

Jusque dans les années 1960, les médecins prétendaient que les bébés ne ressentaient pas la douleur.

Leurs pleurs étaient interprétés comme des « cris aléatoires » et leurs mouvements de retraits comme des « réflexes ».

Leur capacité à ressentir la douleur était tout bonnement niée. C’est ainsi que les opérations des nouveaux-nés étaient réalisées sans anesthésies. Les bébés recevaient une dose de curare pour endormir les muscles et les empêcher de bouger.

Certaines circoncisions rituelles se font encore sans anesthésies.

Votre bébé qui a des douleurs est moins dans la relation avec l’adulte il peut avoir des gestes de retrait, les poings fermés, il est agité.

Ses pleurs sont difficilement consolables et il a un mauvais sommeil. C’est une des caractéristiques de des reflux gastro-œsophagien internes qui sont sont de fait moins objectivables que les reflux externes.

Les causes des douleurs peuvent être variées mais ce qu’on retrouvera le plus souvent ce sont des coliques, des reflux, des poussées dentaires ainsi que le syndrome de sevrage (consommations de drogue, tabac ou alcool pendant la grossesse ou l’allaitement).

Si vous pensez que votre bébé souffre, consultez son pédiatre qui pourra poser un diagnostic. En fonction de celui-ci vous pourrez consulter un ostéopathe, lui faire des massages ou de la réflexologie bébé émotionnelle® si vous avez suivi ces ateliers avec une accompagnante parentale.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *